LCB/FT-C : Mise à jour de la liste des états jugés « non coopératifs »

L’Arrêté Ministériel n° 2020-558, publié au Journal de Monaco du 11 septembre 2020, met à jour la liste des Etats dont la législation est reconnue insuffisante ou dont les pratiques sont considérées comme faisant obstacle à la lutte contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme ou la corruption.


Cette publication vient modifier l’Arrêté Ministériel n°2018-930 du 28 septembre 2018.

Pour rappel, toute opération impliquant une contrepartie ayant des liens avec un des Etats figurant sur cette liste doit être soumise à un examen particulier et faire l’objet d’un rapport écrit (cf. article 14 de la loi n° 1.362 modifiée)


Suite à cette mise à jour, la liste compte désormais les 20 états ci-dessous. Les modifications sont applicables à compter du 1er octobre 2020. (En vert les états ajoutés à la liste.)

  • Afghanistan

  • Myanmar/Birmanie

  • Bahamas

  • Nicaragua

  • Barbade

  • Ouganda

  • Botswana

  • Pakistan

  • Cambodge

  • Panama

  • Ghana

  • Syrie

  • Irak

  • Trinité-et-Tobago

  • Jamaïque

  • Vanuatu

  • Maurice

  • Yémen

  • Mongolie

  • Zimbabwe

Six états ont par ailleurs été retirés de la liste : Bosnie-Herzégovine, Éthiopie, Guyana, Laos, Sri-Lanka, Tunisie.


Notre équipe se tient à votre disposition pour toute question.